Communiqué de presse du Front de Gauche

Les populations Roms sans abris des Campement de Gerland (Lyon 7°) 
expulsées ce matin.
Un déni des droits fondamentaux qui déshonore notre République !


Rien ne les arrête ! ni la météo pourrie, ni la célébration du 14 juillet qui ne sera pas à lyon la Fête de la liberté, de l’égalité et de la fraternité !

Depuis ce matin a re-commencé la VALLse des expulsions policières contres les populations Roms sans abris, souvent chassées déjà d’autres campements de fortune de l’agglomération où on les laisse croupir sans équipements minimum en matière de points d’eau, d’électricité et de ramassage des déchets. 


Ainsi se crée un climat de rejet de ces « parias » par les populations environnantes sur fond de racisme et de crainte du déclassement social vu la politique austéritaire et antisociale du Gouvernement impuissant à lutter contre le chômage et la précarité.

Ce sont ainsi quelque 250 personnes sur le site de Gerland , dont des bébés , des personnes âgées ; beaucoup de personnes ayant des problèmes de santé qui sont encore plus fragilisées par les conditions de vie inhumaines qui leur sont faites et dont on compromet toujours plus l’effort de scolarisation de leurs enfants.

Le Front de Gauche du Rhône :

-dénonce avec force ces expulsions indignes de la République française des Droits de l’Homme et d’un Europe sociale et solidaire : pas d’expulsion sans relogement digne et durable pour tous
-exige le respect et l’égalité des droits fondamentaux pour ces populations : aux soins, au travail, à la scolarisation des enfants, à la sécurité avec la cessation de la pression policière qui les empêche de se « poser » quelque part et face à la menace des propos et des actes de l’extrême-droite et de la droite-extrême à leur égard.
-appelle à soutenir ces personnes et les associations qui les aident et à un effort de solidarité d’agglomération en répartissant les moyens d’un accueil digne entre les 58 communes du Grand Lyon, le Département, la Région, l’Etat et l’Union Européenne qui a dédié des fonds.

Encore faut-il en exprimer –en actes-une telle volonté politique d’égalité et d’accès aux droits pour toutes les familles Roms concernées (ce ne sont pas les seuls enfants de 1 ans et moins qui sont en danger ! Il ya urgence !

 
Lyon le 11 avril 2014

Front de Gauche Rhône
Danielle LEBAIL (Parti Communiste)
Andréa Kotarac et Eleni Ferlet (Parti de Gauche)
Armand Creus (Mouvement « Ensemble ! »).