.

LA LETTRE d'ENSEMBLE! 69 de JUIN 2022 (n°42)

Ukraine : assurer la solidarité humanitaire et politique dans la durée

Sous l'impulsion des associations ukrainiennes de Lyon pour protester contre l'agression russe, accueillir les réfugié·es et informer la population, un travail remarquable s‘est déployé depuis le 24/02  sur le plan humanitaire et culturel. Avec l'aide conséquente notamment des élu·es des municipalités de Lyon, de Villeurbanne et de toute la Métropole, dont l'ouverture de la Maison de l'Ukraine dans le 6e arrdt. de Lyon et la soirée culturelle à la Maison de la Danse dans le 8e arrdt. mi-mai sont deux symboles.
À Lyon un collectif unitaire se construit
Les réunions unitaires à l'initiative d'Ensemble!_et de la LDH dont nous faisions référence également dans notre précédente livraison, ont permis de rassembler et d'agir à partir de la plateforme nationale du 17 mars, tout en acceptant une diversité de positions sur la question des armes, ce que ne partagent pas à ce jour des organisations comme le Mouvement de la Paix et le PCF.
Ce positionnement rassembleur et ouvert sur des bases claires a permis la construction, en cours, d'un «_Collectif de Solidarité avec l'Ukraine_», avec les associations ukrainiennes et les organisations citées ci-dessous.
• Une première initiative a eu lieu samedi 23 avril Place Bellecour, à l’appel du collectif Ukraine 69 récemment formé, se joignant à l’appel du Réseau européen de solidarité avec l' Ukraine. 350 personnes ont ainsi été réunies.
• Nous étions une centaine au rassemblement du 8 mai pour ne pas laisser le régime de Poutine instrumentaliser la victoire de 1945 contre les armées nazies à laquelle les partisans de la résistance antinazie ukrainienne et biélorusse ont pris une part décisive aux côtés des partisans russes.

• Samedi 28 mai, une centaine aussi à la «_flash mob_» pour dénoncer les violences et le viol de femmes (et d'enfants) ukrainiens par des soldats russes, au cours duquel après les témoignages d'Ukrainiennes, le Collectif pour les Droits des Femmes 69 s'est exprimé.
• Une action pour que TOTAL cesse ses investissements dans le pétrole et le gaz russe doit se tenir le 1er juin en lien avec Greenpeace et Alternatiba.
Enfin, le collectif Ukraine 69 prépare une grande soirée de solidarité à Villeurbanne : «_4 heures pour la solidarité avec l’Ukraine_» le mardi 14 juin de 18h30 à 22h30 au CCVA de Villeurbanne (234 cours Émile Zola - métro Flachet)
Ce collectif regroupe aujourd’hui de nombreuses associations, partis politiques et syndicats : Association Lyon-Ukraine · Comité Ukraine 33 · Association Européenne de l’Éducation AuRA · ATTAC Rhône · Bel’Art (association culturelle biélorusse) · Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique · EELV 69 · Émancipation 69 · Ensemble ! 69 · FSU 69 · La Cimade Lyon · Ligue des Droits de l’Homme 69 · L’Insurgé · MAN · MFPF 69 · Nouveau Parti Anticapitaliste · Nouvelle Donne 69 ·Parti Socialiste,  UD CGT 69 · Union des Fédéralistes Européens AuRA · Union syndicale Solidaires Rhône ; et il reste ouvert à d'autres : Les échanges dans ce collectif ont permis d'expliquer aux associations ukrainiennes la question des réfugié·es inégalement traité·es, selon qu’ils venaient d’Ukraine ou de Syrie. C’est pourquoi aujourd’hui le collectif Ukraine 69 regroupe aussi le collectif Syrie et la position du Collectif 69 de solidarité avec les migrant·es a pris la parole lors des rassemblements place Bellecour. Greenpeace et Alternatiba devraient participer à la prochaine réunion du Collectif.

Armand Creus, Gilbert Dumas

Un espoir, et bientôt la victoire !


 

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DE LA NOUVELLE UNION POPULAIRE ECOLOGISTE ET SOCIALE DANS LA METROPOLE DE LYON ET LE RHÔNE

Les forces de gauche et écologistes ont enfin réussi, grâce à l’excellent score de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle, à construire un rassemblement pouvant permettre à de nombreux•ses député•es d’entrer à l’Assemblée Nationale pour combattre les projets destructeurs du président Macron, et porter dans notre pays des politiques sociales et environnementales de rupture, permettant notamment de faire reculer l’emprise des idées néofascistes.

ENSEMBLE! 69, qui a inlassablement agi pour l’aboutissement d’un tel rassemblement, ne peut que se réjouir et s’inscrire dans cette dynamique historique.
ENSEMBLE! 69 apportera son soutien et fera campagne pour les candidat•es désigné•es par la Nouvelle union populaire écologique et sociale dans la Métropole et le Rhône, dont l’opposition au libéralisme n’est plus à démontrer.

Pour assurer le succès de cette campagne, pour réaliser un bloc populaire social et politique, pour susciter une véritable dynamique unitaire gagnante, nous proposons dans chaque circonscription de réunir des assemblées locales largement ouvertes aux citoyens et à toutes les forces de la gauche, des écologistes et du mouvement social.

L'Equipe d'Animation d'Ensemble! 69
Lyon, le 6 mai 2022

Pas de Le Pen à l'Elysée ! Utiliser le bulletin de vote Macron, c’est empêcher la victoire de Le Pen

Le second tour de l’élection présidentielle n’est pas celui pour lequel nous avons œuvré. Il annonce de nouvelles attaques majeures sur les droits sociaux et démocratiques, des politiques opposées aux impératifs écologiques, qu'il faudra combattre. Mais les conditions ne seront pas du tout les mêmes selon le résultat qui sortira des urnes ce dimanche.
Bien entendu, nous ne voulons ni Le Pen, ni Macron. Mais il n'y aura pas de « ni, ni » le 24 avril : il y aura un « ou-ou » : ou bien Macron sera réélu, ou bien Le Pen sera présidente.
Nous avons lutté contre les politiques de Macron pendant tout son quinquennat, et nous continuerons de nous opposer au libéralisme autoritaire qu’il représente et qu’il va certainement vouloir accélérer. Nous n’avons aucune illusion, aucun espoir, aucune attente pour notre camp social venant du président sortant, le président des riches.
Mais l’arrivée au pouvoir de Le Pen et avec elle de l’extrême droite est un danger d’une nature bien plus grave encore. Elle promeut des politiques ouvertement xénophobes et clairement racistes, en particulier dirigées contre les musulman·es et les migrant·es, mais aussi contre toutes les personnes « d’origine » étrangère. À chaque fois que l’extrême droite arrive au pouvoir, n’importe où dans le monde, les oppositions sont muselées, les droits démocratiques sont bafoués, les droits des femmes, des minorités de genre et d’orientations sexuelles sont attaqués, les organisations syndicales indépendantes sont interdites ou menottées. Sa façade sociale est une imposture : elle ne servira pas moins que Macron les intérêts des classes dominantes, mais son élection serait un signal terrible qui libérerait la violence raciste et anti LGBTQI+. Il faut donc tout faire pour l’éviter.
Il n’y a aucune bonne raison de ne pas utiliser tous les moyens à notre disposition pour combattre l’extrême droite et empêcher son arrivée au pouvoir. La bataille des idées doit être menée ; les mobilisations antifascistes doivent se renforcer considérablement, nous en sommes partie prenante. Et ce 24 avril, le bulletin de vote est un outil d’opposition collective à l’extrême droite.
Utiliser le bulletin Macron pour battre Le Pen, ce n’est en rien soutenir Macron et sa politique, et ce n’est pas nier que ses politiques sont une des causes importantes de la force de l’extrême droite. Utiliser le bulletin de vote Macron, c’est empêcher la victoire de Le Pen dimanche, ni plus ni moins. Ce n’est pas faire allégeance : c’est de l’autodéfense.
Communiqué d'ENSEMBLE! 69, Lyon le 20/04/22